Qui est le leader de la banque en ligne en France ?

De plus en plus de Français ouvrent des comptes bancaires dans les banques en ligne, moins chères et plus modernes. Vers quelles enseignes se portent leur choix ?

Voici le classement des banques en ligne, en fonction du nombre de clients revendiqués au 1er janvier 2018 :

  1. Boursorama Banque – 1,3 million de clients,
  2. ING Direct – 1 million,
  3. Fortuneo – 450 000,
  4. Hello Bank – 350 000,
  5. Monabanq – 310 000,
  6. BforBank – 190 000,
  7. Orange Bank – 50 000.

Deux changements majeurs par rapport à 2017. Boursorama Banque, d’abord, est désormais l’unique leader du marché, et a même largement creusé l’écart sur ING Direct, l’ancien n°1. Grâce à des investissements marketing importants, la filiale de la Société Générale remporte actuellement la course à la taille et espère toujours atteindre 2 millions de clients d’ici 2020. Orange Bank, ensuite, a débarqué sur le marché depuis novembre avec une offre de rupture (pas de site web, du paiement mobile, de l’intelligence artificielle) et beaucoup d’ambition. En deux mois, la filiale de l’opérateur téléphonique a déjà ouvert 50 000 comptes.

Derrière Boursorama, ING Direct ne progresse plus depuis deux ans. Mais la banque d’origine néerlandaise a changé son fusil d’épaule et cherche avant tout à capter des clients principaux, c’est-à-dire qui domicilient leurs revenus et leur épargne.

Assez loin derrière les deux leaders, Fortuneo et Hello Bank continuent à progresser. La première compte désormais 450 000 clients généralement bien équipés en produits. Résultat : la filiale du Crédit Mutuel Arkéa parvient à gagner de l’argent, cas encore rare sur ce marché. Hello Bank, de son côté, reste en phase de conquête avec près de 66 000 clients supplémentaires en 2017, meilleure performance derrière Boursorama.

Avec environ 310 000 clients, Monabanq tient son rang, avec un positionnement stratégique différent de la concurrence : pas de gratuité, mais l’accent mis sur la qualité de la relation client. BforBank, enfin, s’approche des 200 000 comptes, à raison de 25 000 clients supplémentaires par an.