PTZ Plus et construction BBC : quel impact ?

Dans le cadre de l’étude des effets de la réforme du PTZ Plus sur l’accession à la propriété, l’ANIL s’est aussi penchée sur l’impact du Prêt à Taux Zéro Plus sur le nombre de logements BBC.

Un logement sur cinq est labellisé BBC

L’enquête de l’ANIL nous apprend que 22 % des opérations immobilières financées par le Prêt à Taux Zéro Plus sont des constructions BBC (bâtiment basse consommation). Par ailleurs, seulement un logement neuf sur cinq est labellisé BBC.

Malgré tout, on observe une progression du nombre de maisons construites aux normes BBC tout au long de l’année 2011. Au premier trimestre, celles-ci représentent environ un projet bénéficiant du PTZ + sur six, contre un logement sur quatre lors du troisième trimestre de cette même année.

L’ANIL souligne de grandes disparités en fonction des zones géographiques : quand dans la zone A sept logements sur dix sont labellisés BBC, ce n’est le cas que d’un sur dix dans la zone C.

Des futurs propriétaires réticents

Les constructions aux normes BBC sont plus onéreuses, freinant certains primo-accédant dont le budget est restreint. Outre ce surcoût, les futurs propriétaires peuvent craindre de ne pas voir leur logement labellisé, et donc de perdre les avantages liés à ces constructions.

D’autre part, selon l’ANIL, certains professionnels du secteur n’auraient pas les compétences nécessaires pour satisfaire l’ensemble du cahier des charges d’un logement BBC. Ils appuieraient entre autres sur le fait que certaines installations comme le chauffage ou la VMC sont soumis à de nombreuses règlementations : la consommation d’électricité étant proscrite, les radiateurs doivent être alimentés par le gaz, par une pompe à chaleur ou par un poêle à bois.

Par ailleurs, un logement labellisé BBC nécessite de revoir ses habitudes quotidiennes. Pour bénéficier du retour sur investissements d’une construction BBC, il est essentiel d’adopter un comportement en adéquation avec son habitation : limiter le gaspillage d’énergie, baisser la température du chauffage, utiliser les appareils électroménagers à certaines heures…
En conséquence, par peur de ne pas réussir à se conformer à ces règles, les futurs propriétaires renonceraient à construire une maison BBC.

Pour toutes ces raisons, le nombre de logements BBC s’est tassé depuis 2010, et ce malgré le dispositif du Prêt à Taux Zéro Plus, qui favorise les constructions à basse consommation énergétique.