Monabanq copié par le Crédit Agricole ?

Un compte, une appli, une carte et l’essentiel des services de banque au quotidien, le tout pour 2 euros par mois… le compte EKO, la nouvelle offre d’entrée de gamme commercialisée depuis le mardi 5 décembre 2017 par le Crédit Agricole en rappelle beaucoup une autre : le compte tout compris de Monabanq, également facturé 2 euros par mois.

Beaucoup de points communs…

Rappel : Monabanq, filiale du Crédit Mutuel CM11, est la seule enseigne 100% en ligne à avoir fait le choix de proposer une offre payante. Une particularité qui est à la fois un handicap et un avantage. D’un côté, Monabanq n’a pas le loisir de promettre à ses futurs clients une carte bancaire gratuite à vie. De l’autre, la banque lilloise peut se permettre de se passer de conditions de revenus, et donc de cibler un très large public, ce qu’elle ne manque pas de rappeler dans son slogan : « Les gens avant l’argent ».

Viser une accessibilité aussi large que possible, c’est aussi le credo d’EKO. Avec sa carte aux plafonds limités, elle n’est clairement pas faite pour tout le monde, mais s’adresse en priorité aux jeunes et aux populations aux besoins bancaire limités. Des profils qui, justement, sont de plus en plus tentés par les offres des banques en ligne, et même de certaines néobanques comme Compte Nickel ou C-zam.

… et quelques différences tout de même

Si le compte Mona et EKO ont beaucoup de points communs, ils se distinguent également sur certains points. L’agence tout d’abord : les clients EKO ont accès au réseau du Crédit Agricole, où ils peuvent déposer des chèques, mais aussi rencontrer des conseillers pour leur projet. Du côté de Monabanq, le recours à l’agence se limite au dépôt de chèque, dans le réseau CIC. Pour un conseiller, il faut en passer par le téléphone dans la banque qui a été reconnue « Meilleure service client de l’année 2018 ».

Autre différence : le traitement des découverts. Monabanq prévoit des autorisations de découvert, et facture des frais en cas de dépassements. Le compte EKO, lui, ne permet pas le découvert autorisé de ses clients. Pour cela, il faut monter en gamme, et prendre un compte Crédit Agricole classique. Malin !