Le label BBC et le DPE décryptés

L’habitat durable est l’une des composantes phares du Prêt à Taux Zéro Plus.

C’est d’ailleurs dans cet objectif que le label BBC (bâtiment basse consommation) et le DPE (diagnostic de performance énergétique) sont aujourd’hui des éléments à prendre en compte lors de la mise en place d’un PTZ Plus.

En quoi consistent ces dispositifs ?

Le DPE est un diagnostic effectué sur les biens immobiliers, qui permet d’évaluer leur consommation énergétique annuelle. Ces biens sont ensuite classés du moins gourmand en énergie (A) au plus consommateur (G).
Pour information, la réalisation d’un DPE est obligatoire pour la vente et la location immobilière depuis 2007.

Le label BBC désigne quant à lui les habitations dont la consommation en énergie primaire (chauffage, ventilation, éclairage, eau chaude, etc.) est inférieure aux habitations standards.
L’index de performance énergétique des bâtiment BBC est fixé autour de 50 kWh/m² pour les logements neufs, ce qui les classe par ailleurs dans la catégorie A du diagnostic de performance énergétique.

Quel impact sur mon PTZ Plus ?

Ces deux critères, même s’ils ne conditionnent pas l’accès au Prêt à Taux Zéro Plus, permettent d’augmenter sa quotité (le pourcentage retenu) et par conséquent son montant.
Par exemple, la quotité d’un logement neuf non BBC en région parisienne est de 27%, alors qu’il aurait pu atteindre les 40% s’il avait obtenu ce label.

Même chose pour le DPE : un logement ancien avec un niveau de performance énergétique classé G permettra d’obtenir une quotité de 5%, qui peut aller jusqu’à 20% pour des logements classés A, B, C ou D.

Pour en savoir plus : Comment calculer son prêt à taux zéro plus ?